Découvrir les aspects touristiques des Alpes-Maritimes

Quels circuits suivre pour découvrir les aspects touristiques des Alpes-Maritimes ?

Des vacances dans les Alpes-Maritimes doivent s’accompagner d’un programme de séjour bien établi. Pour le concocter, il faut inclure quelques-uns des circuits touristiques les plus intéressants sur son territoire. La seule difficulté est de choisir lequel, car ce département regorge d’attractions que ce soit en termes de lieux ou d’activités à faire. En voici des exemples.

Les itinéraires appropriés pour des randonnées à vélo à travers ce territoire

Parmi les nombreuses occupations à trouver dans ce département, il y a les randonnées à vélo. Ce ne sont pas les itinéraires cyclables qui manquent. Une multitude de circuits est mise à disposition des amateurs de ce genre de balade. D’ailleurs, le site du département en présente une liste des plus immanquables. En exemple, il y a les circuits mis en place dans le cadre du projet Vélo & Fromages qui découle d’une initiative commune de l’Assemblée des Départements de France (ADF), le CNIEL (Interprofession des produits laitiers), Tourisme & Territoires et Vélo & Territoires. L’on peut citer le Grand Tour des Préalpes d’Azur ou la balade brigasque. Cette dernière est située aux portes du Mercantour et mesure un peu plus de 8 km. Elle est parfaite pour des aventures en famille ou pour de petites sorties entre amis. C’est une option qui mérite l’attention.

Pour les cyclistes aguerris, il y a aussi un circuit beaucoup plus sportif. Il s’agit des Variations autour de Guillaumes. Au total, cette boucle met à disposition des itinéraires cyclables de plus de 50 km avec un dénivelé positif sur 2800 m. Dans ces lieux, le port d’équipement de sécurité est de rigueur en plus d’une préparation physique. Néanmoins, le plaisir de pédaler devrait être au rendez-vous. Ailleurs, les randonnées à vélo seront synonymes de découvertes. C’est le cas dans les gorges du Cians et de Daluis. Le paysage le long de cet itinéraire est orné de roches de couleur ocre.

Les circuits à suivre pour une aventure à dos de cheval

Le département des Alpes-Maritimes peut aussi se découvrir à dos de cheval. D’ailleurs, c’est l’une des options touristiques qui font la notoriété touristique de cette destination du sud de la France. Des circuits équestres sont praticables sur son territoire. Le site du département n’en propose pas moins de quarante circuits parcourant toute son étendue. Les détails sont conciliés dans le guide des itinéraires équestres « Randoxygène équitation » mis à disposition par le conseil département. Ce guide présente par exemple la traversée d’Amédite au départ du col de la Lombarde. Il s’agit d’un circuit court qui mesure 2 300 m. Il y a aussi le TransVallées qui permettent de faire une randonnée équestre à la Colmiane ou à Pélasque. Le département des Alpes-Maritimes en propose encore plus de choix. On peut par ailleurs mentionner le circuit des Mujouls, le canal de Végay ou encore le circuit de Saint-Vallier.

Une randonnée à cheval dans cette partie de la France doit toutefois faire l’objet d’une préparation. Pour cela, il est recommandé de prendre en considération quelques informations essentielles. La première est la capacité du cavalier ou du touriste à s’aventurer dans différents endroits sur sa monture. Il y a ensuite le choix de ce dernier. Les chevaux peuvent présenter des caractéristiques propres en fonction de leur race. Cela se reflétera une fois sur son dos. Il est donc indispensable de se référer à un professionnel pour appréhender l’aventure de la meilleure des façons. Il est même recommandé de passer par une petite formation préalable.

Un road-trip à travers les Alpes-Maritimes, c’est aussi possible

Les Alpes-Maritimes constituent aussi un territoire de choix pour des découvertes en voiture ou à moto. Ce ne sont pas les routes touristiques qui manquent pour cela. L’on peut citer la route touristique « du Baroque Nisso-Ligure ». Ce parcours passe par la ville de Nice, le littoral ainsi que par les vallées du Paillon, de la Bévéra et le haut pays par la Roya. Il y a aussi la route de la Côte d’Azur des Peintres. Cet itinéraire-ci tire parti d’une variété de paysages azuréens qui oscillent entre ceux de la mer et de la montagne. Pour les expériences à moto, la route des Grandes Alpes est toute indiquée. C’est un itinéraire de 720 km qui part de la ville de Nice. Autant dire que l’on sera gâté dans le cadre d’un road-trip dans les Alpes-Maritimes.

Grâce à toutes ces informations, il est possible d’organiser des vacances inoubliables à travers les coins touristiques de ce département. Cependant, recourir à des agences de voyages peut aussi être un bon moyen d’y réussir. Avec des professionnels tels que Marco Vasco Agence de voyage sur mesure, il est possible de concocter des vacances mémorables. Bénéficier de leur expertise dans la préparation d’un voyage sera plus qu’appréciable. Dans ce cas, on évite de se tourner la tête pour dresser un programme de séjour.