les processus de fabrication d’une voiture

Découvrez comment est produite votre voiture ! Étude, Matériaux, assemblage…

La voiture modèle T est le premier véhicule fabriqué sur une chaîne de montage. Cette automobile a été produite grâce à un concept fondé sur l’assemblage simple de composants interchangeables.

On constate aujourd’hui que la majeure partie des constructeurs automobiles sont dotés de chaînes de production de masse automatisée. Cette technique favorise une production plus rapide des différents modèles. Notons que la construction d’un véhicule respecte un certain nombre d’étapes bien coordonnées. Découvrons ensemble les principales phases.

L’estampage de la carrosserie

Les constructeurs automobiles, à l’instar de la majeure partie des industries du domaine manufacturier, ont besoin de se procurer de la matière première chez des partenaires d’affaires. L’entreprise, pour la production de la carrosserie, se sert de tôles d’acier livrées sous forme de gros rouleaux par les sociétés sidérurgiques.

On procède d’abord au découpage de la tôle en tenant compte de la taille des pièces. On plie ensuite et une machine d’estampage se charge de la découper à nouveau. Le rôle de cet appareil est de fabriquer diverses pièces importantes, en l’occurrence les portières, les toits et les capots. On vérifie les pièces estampées et on les envoie ensuite dans l’atelier de soudage.

La phase de soudage

Cette seconde étape est réalisée uniquement par des robots très sophistiqués et précis. On utilise donc l’électricité pour chauffer les pièces et pour les fondre à des endroits spécifiques. On les connecte ensuite pour former les châssis des véhicules. On fait une étude du produit final pour tester sa solidité puis on le transfère dans l’espace dédié à la peinture.

Le processus de la peinte

Le châssis est lavé et peint à quatre reprises avec un apprêt. En effet, on applique une couche pour l’optimisation de la surface, une autre pour la finition et un vernis transparent pour l’éclat. Ce dernier permet faire briller la couleur du véhicule et d’éviter l’apparition de la rouille.

L’apprêt

Son application a été précédée par l’application d’une peinture antirouille. Notons aussi que c’est par une opération impliquant l’électricité que la corrosion peut être évitée.

Le polissage des surfaces

Une peinture grise est appliquée de manière uniforme par un robot pour permettre à la couche de finition de préserver sa teinte et pour lisser la surface du véhicule.

L’application de la couche de finition et la pose du vernis

L’application de la couche de finition est une action mécanique qui permet de poser la couleur finale de la voiture. Cette pulvérisation se fait sous divers angles dans le but d’avoir une finition uniforme. La pose du vernis consiste à faire briller la carrosserie.

La construction du moteur

Deux principaux matériaux sont utilisés pour fabriquer le moteur. Il s’agit de l’acier et de l’aluminium. On utilise une forte chaleur pour les faire fondre, puis on les verse dans des moules pour obtenir les différentes pièces. On taille et on polit les produits réalisés par moulage et forgeage, puis on les fusionne pour faire le moteur et les suspensions.

Il est important de savoir que la production de pièces plastiques est de plus en plus sollicitée dans le secteur automobile

Le montage

L’assemblage est la dernière étape de fabrication. On utilise un grand convoyeur qui se déplace à une vitesse bien définie pour fixer les pièces sur le châssis qui se trouve sur la chaîne de montage mobile. Compte tenu du fait de la diversité des modèles de véhicules, le convoyeur conserve diverses couleurs de voitures et différentes pièces.