Dispositif de la Location Meublée Non Professionnel

Quel est l’objectif du dispositif LMNP ?

La Location Meublée Non Professionnel consiste à acquérir un Bien immobilier et à le mettre en location. Son exploitation est prise en compte par une entreprise spécialisée qui se charge de la gestion, de récupérer et de reverser les loyers. Vous souhaitez prendre connaissance des objectifs de la création du dispositif LMNP ? Il permet principalement de réduire les impôts et d’augmenter les revenus.

Des revenus supplémentaires

L’investissement immobilier est un moyen intéressant pour obtenir davantage de revenus. Pour ce faire, le contribuable peut choisir le dispositif de Loueur meublé non professionnel de type amortissement.

Dans la location meublée non professionnel, il y a des dispositifs tels que le LMNP amortissement et le LMNP Censi-Bouvard qui donnent la possibilité d’augmenter les revenus sur le long terme. Les investisseurs peuvent ainsi se constituer un patrimoine florissant et bien préparer leur retraite.

Le dispositif LMNP consiste à acheter un Bien immobilier afin de le mettre en location durant 9 ans au minimum à une société de gestion professionnelle et spécialisée. La résidence concernée est une résidence de service réservée aux étudiants, aux personnes âgées et vivants avec un handicap ou une résidence de tourisme.

Ainsi, l’investissement est financé par des revenus provenant des loyers perçus. Dans le même temps, vous avez une opportunité de récupérer la totalité de la TVA en une seule fois à un taux de 20 %.

Par le biais d’un amortissement, les revenus locatifs sont imposables au sein des bénéfices industriels et commerciaux ou BIC. Ce format donne la possibilité de réaliser un amortissement pouvant atteindre 90 % des frais d’acquisition du logement. Les revenus perçus sont dépourvus d’impôts sur une longue période dès le remboursement de votre prêt.

L’amortissement en Location Meublée Non Professionnel n’est pas limité. En effet, il est envisageable avec ce dispositif de réaliser d’autres acquisitions ou investissements immobiliers avec d’autres dispositifs fiscaux, dont la loi Pinel.

La défiscalisation

Dans le but de relancer l’économie, l’État français a décidé d’encourager l’investissement dans des domaines immobiliers qui offrent divers avantages fiscaux. Pour faire simple, il suffit de changer partiellement ou en totalité vos impôts en patrimoine.

Selon la loi de finances 2018, le dispositif Censi-Boulevard donne la possibilité de bénéficier d’une réduction d’impôt de 11% sur les recettes locatives.

Le dispositif LMNP est instrument de défiscalisation. Certes, il permet de réaliser des investissements et de préparer sa retraite, mais il vise la réduction d’impôts sur les revenus locatifs. Cependant, ils ne doivent pas être supérieurs à 23 000 euros par an. Dans la même foulée, ils ne doivent pas être égaux ou supérieurs à 50 % du revenu global de l’investisseur.

Par ailleurs, la LMNP a pour objectif de déduire les charges liées au logement. Parmi elles, on peut citer les travaux de rénovation, la taxe foncière, les intérêts liés à l’emprunt, les travaux de réparation, etc.…

La déclaration des revenus via le régime d’imposition réel est un outil de défiscalisation qui permet de déduire les charges.

Dans le régime micro-bic, vous bénéficiez d’un abattement de 50% sur les revenus générés. Dans un autre cas, si les charges excédent l’abattement il faut opter pour le régime réel qui permet d’appliquer la déduction des charges.