L'assurance-vie est une forme d'assurance.

Comparatif assurance vie

L’assurance vie peut être considérée comme l’épargne favorite de la population française. Même si le Livret A reste autant plébiscité par les souscripteurs français aussi. Il est très difficile de choisir une bonne compagnie d’assurance parmi les multiples compagnies présentes en France. Cependant, quelques outils aident à faciliter le choix comme le comparatif assurance vie. Pour une bonne sélection de contrat d’assurance vie, plusieurs particularités financières et technologies spécifiques doivent être prises en compte avant de commencer tout investissement.

Sur quelle base établir un comparatif assurance vie ?

Etant donné qu’il n’existe pas de compagnie d’assurance idéale, il sera donc difficile de comparer les assurances vie en général. Toutefois, pour un meilleur classement, chaque prospect doit se servir d’une liste qui facilitera son choix en fonction de ses besoins.

A cet effet il existe un classement d’assurance-vie d’après les offres disponibles dans les contrats, le net des frais de gestion, les performances, les bruts des prélèvements sociaux et du système fiscal, l’ancienneté de l’assureur ainsi que des frais de versements. La liste est longue pour dresser un classement assurance vie, mais l’idéal serait d’évaluer l’historique sur chaque rendement publié sur un minimum de 8 ans.

Chaque année, on trouve un nouveau comparatif des contrats d’assurance-vie basé sur les rendements des fonds en euros, les niveaux des frais : la gestion, les versements, l’arbitrage, etc. Ce classement est publié par les assureurs en début de chaque année et est mis à jour au travers des publications récentes.

Classement selon les offres disponibles

Il existe une pléthore d’offres proposées par les compagnies d’assurance aux épargnants. Chacune, selon la rente à payer rend différent chaque contrat. Pour tous les besoins de souscription à une assurance vie, l’épargnant commence d’abord par choisir ses critères et si possible réalise une simulation gratuite sur le comparatif assurance vie en ligne. La plupart des compagnies offrent cet exercice de simulation sur leur plateforme respective. Face à cette multiplicité des offres en ligne, un choix adapté à sa nécessité sera l’idéal.

De l’épargnant non expérimenté au plus émérite, chacun peut comparer l’assurance, selon le niveau de performance, du rendement le plus élevé ou des frais de gestion avant de choisir son contrat. Sans aucune distinction d’ancienneté, il lui est présenté une profondeur d’historique d’au moins 8 ans sur chaque édition afin de choisir un produit adapté à ses besoins.

Cependant, on n’évalue pas une compagnie d’assurance juste en fonction du volume d’épargne ou de l’ancienneté de l’assureur. Une société de petite taille peut bénéficier plus ou moins d’une plus grande stabilité et d’une souplesse de gestion qu’un établissement financier plus grand. Donc, ne tombez pas sur le leurre de la taille de l’établissement pour dresser votre comparatif d’assurance-vie.

Accessibilité au contrat

Un autre critère qui n’est pas des moindres est la capacité à accéder rapidement à son contrat d’assurance et à recevoir l’assistance personnalisée de son assureur au besoin. Puisqu’il existe plus de 1000 compagnies d’assurance avec des offres presque similaires, le filtre de sélection pourra se baser sur la qualité de support offert aux épargnants. Cela peut comprendre aussi le mode de gestion avec des options spécifiques.

Les épargnants au contrat d’assurance vie peuvent se fier à l’ancienneté de l’établissement pour choisir leur contrat. En ce moment, l’identité de la structure, le nom commercial du contrat et le fonds en euros doivent être pris en compte. Aussi, il faut une analyse sur une période d’au moins trois ans pour confirmer la stabilité de cette administration. L’expérience qu’a cet établissement favorise la régularité et la confiance de ses contrats auprès du grand public.

Comparatif basé sur le nombre d’abonnés

Afin de mieux trouver et comparer une compagnie d’assurance, il faut se pencher sur le nombre de souscripteurs de celle-ci. Forcément, le plus grand nombre d’abonnés aura un lien avec le succès et la qualité des offres intéressantes au contrat. Si ce n’était pas le cas, que feraient toutes ces personnes abonnées ?

Aussi, le comparatif d’assurance-vie peut être estimé en fonction de la tête dirigeante. Une bonne équipe gouvernante modifie les performances et donne une autre appréhension des attentes dans certains contrats.

Comparatif basé sur la solvabilité et les réserves

Ce sont des critères importants pour confronter les meilleurs contrats d’assurance vie disponibles sur la toile. Certaines compagnies d’assurance évaluent la réserve de rendement et leurs performances sur les huit prochaines années. A bien regarder, certains assureurs ont épargné ces réserves à près de 5% de leur productivité.

Aussi, l’estimation des plus-values latentes est effectuée en fonction des obligations et sur l’action immobilière ; celles-ci soutiennent la productivité du fonds en euros. Il faut également tenir compte de ces plus-values latentes pour considérer la robustesse de l’assureur devant la hausse des taux d’intérêt.

En fonction des critères de choix, le comparatif d’assurance vie se charge de mettre en exergue le ratio de solvabilité du capital net de la compagnie pour faciliter la recherche. Une analyse minutieuse est faite chaque année depuis le trouble du déficit de la zone euro en 2011.

Comparatif fondé sur les performances et les frais en fonds d’euros

En fonction de la catégorie à comparer en assurance vie, une bonne partie de la capacité du support en euros lui a été attribué. C’est donc sur une échelle assez consistante en année que l’analyse des performances est faite. L’idéal est de prendre en compte les performances durables sur 3, 5 ou 8 ans au moins. Ceci, en fonction des unités de compte et sur plusieurs autres profils d’administration.

Pour une bonne analyse, il est recommandé de toujours opter pour un diagnostic à long terme. Afin d’alléger l’épargne, il faut aussi considérer le tarif de l’assurance plancher, les frais de gestion déléguée ou conseillée, les frais d’arbitrage de chaque assureur et autres.