Cap Retraite sénior sassistants maternels

Des séniors assistants maternels : le point avec Cap Retraite

Pour beaucoup de retraités, l’assistance maternelle est un métier à part entier, nombreux d’entre eux le considère comme étant une vocation. Ainsi, une fois qu’ils atteignent la période de fin d’activités professionnelles, ils choisissent de se replonger dans cette voie. Cap Retraite parle des garanties et des alternatives qui y sont liées.

Les garanties soumises aux parents

Etre en bonne santé

L’assistante maternelle doit être en bonne santé explique Cap Retraite. Un médecin détermine régulièrement son état de santé pour qualifier si elle est apte à s’occuper des enfants correctement.

Le nombre de places et certification

Faire appel à un assmat procure un grand avantage : celui de la limitation de places. Elle peut limiter le nombre d’enfants qu’elle occupe pour ne pas être noyé sous les petits à garder. Le nombre de places est déterminé selon l’espace d’accueil, les personnes vivant dans le foyer et des compétences de l’assistante maternelle. Elle peut avoir l’autorisation d’accueillir plus de 3 enfants dans certains cas, mais seulement si elle a effectué une demande de dérogation. Il s’agit d’un accueil de cas particuliers ou d’urgence. Elle doit recevoir une formation de 120 heures au total qui garantit sa qualification et professionnalisation pour la garde des enfants en tant que personne âgée. C’est une garantie de qualité puisque l’assistante maternelle connaît toutes les bases pour l’accompagnement des tout-petits. Un certificat lui est délivré une fois que la formation est terminée.

Deux possibilités s’offrent aux séniors

Deux possibilités se présentent aux personnes à la retraite désirant être à la fois nounou et grands-parents selon Cap Retraite. Elles peuvent opter pour la garde à domicile des petits ou obtenir un accord qui atteste leur capacité d’assistante maternelle. Pour cette dernière option, l’intéressée peut retirer le formulaire auprès du conseil général. Un certificat médical doit accompagner le dossier au retour pour justifier son aptitude physique à s’occuper des enfants. Un représentant du service de la protection infantile et maternelle effectue une visite à domicile et vérifie le certificat de fin de formation. Cap Retraite sur You Tube

Les conditions de travail

La convention collective et la loi qui réglemente les conditions encadrent les relations juridiques des grands-mères et nounous avec les enfants. La rémunération par heure de garde ne doit pas être en-dessous de 0,281 fois du SMIC brut et ne doit pas être supérieur à 44,10 euros par jour. Les parents risquent de ne plus avoir le complément qui se rapporte au service d’accueil du petit qui est versé par la CAF (Caisses d’Allocations Familiales) si les conditions ne sont pas respectées. Cette subvention peut englober une partie du salaire de l’assistante maternelle variant en fonction des ressources des parents, de leur cotisation sociale et de l’âge des enfants.

La garde à domicile

D’après les enquêtes de Cap Retraite, les séniors qui choisissent la formule d’assistante maternelle à domicile peuvent se passer d’un agrément venant du conseil général et d’une formation spécialisée. Elles bénéficient d’un statut comme étant un salarié et leurs propres enfants sont considérés comme étant leurs employeurs. Le domicile représente un lieu de travail où ils exercent leur activité professionnelle, celui de la garde des enfants. Pour toutes les relations juridiques, les parents et les grands-parents sont contraints de se référer à l’entente collective pour salarié d’un particulier fixant, entre autres, un salaire par heure minimum brut.