Cap Retraite et la Chute de cheveux chez les seniors

Sénior : faire face à la perte de cheveux avec Cap Retraite

La survenue de la perte de cheveux est souvent une source de panique chez les femmes comme chez les hommes. Si elle est souvent l’apanage des hommes, elle peut aussi toucher certaines femmes avant de devenir un handicap esthétique. Même si elle est fréquente, la chute de cheveux peut être prévenue grâce à quelques conseils de Cap Retraite. Des gestes simples à adopter peut contribuer à la prévention de la perte.

La perte de cheveux, principalement hormonale

Si les hormones et l’hérédité expliquent la calvitie chez les ainés, il y a d’autres facteurs qui peuvent la provoquer : stress, médicaments, maladies liées à la peau, lésion au niveau du cuir chevelu, etc. Ces facteurs expliquent le plus souvent pourquoi il y a une calvitie progressive ou brusque.

Il est généralement facile de limiter ou stopper la chute que de faire repousser la chevelure, c’est pourquoi Cap Retraite (Cliquez ici pour accéder à la page Facebook) conseil de consulter un dermatologue dès le premier signe pour qu’il puisse identifier la cause et proposer des conseils préventifs ou traitements adaptés.

Les gestes préventifs à adopter en cas de chute capillaire

Certains gestes préviennent la perte et peuvent la limiter au maximum. Il est donc déconseillé d’utiliser les shampoings ou tout autre produit qui est trop agressif pour le cuire chevelu (fixant, teinture).

Faire sécher la chevelure à l’air libre est une bonne option plutôt que d’utiliser un séchoir. Il est conseillé de ne pas utiliser ceux qui sont à très haute température pour éviter la brûlure du cuir chevelu.

Le massage de la tête permet non seulement de réduire le stress, mais également d’aérer les cheveux jusqu’à leur racine. En effet, tête penchée, il est recommandé d’effectuer des mouvements doux et lents avec les bouts des doigts.

La protection de la peau et du cuir chevelu contre le soleil permet de réduire considérablement la chute capillaire. Le port d’une casquette ou d’un chapeau est conseillé à conditions qu’il ne soit pas trop serré.

Boire régulièrement et beaucoup d’eau limite le dégât tout en adoptant une nourriture variée et riche en apports (vitamines B, silicium, zinc, cuivre, fer). Les fruits et légumes sont à privilégier.

Les traitements à suivre

De nombreux traitements locaux luttent contre ce phénomène souvent visible chez les personnes âgées. Les ampoules ou les shampoings spécifiques sont à appliquer périodiquement sur les cheveux et le cuir chevelu tout en les massant.

Ces ampoules sont vendues en pharmacie avec un prix variable en fonction de la marque et de la durée du traitement.

Cap Retraite en dit davantage pour les pertes pathologiques et importantes. Il est conseillé de consulter le médecin pour déterminer la cause pour l’établissement d’un traitement adapté.

La microgreffe est la solution idéale pour les séniors qui veulent revoir leur crinière d’antan. Elle est définitive et sans douleur puisque l’intervention utilise une anesthésie générale et l’opération est effectuée par un professionnel.

En bref, Cap Retraite conseille vivement d’éviter les décolorations à répétition et les brushings chez les séniors pour garder le plus de chevelure possible.